Alli: la pillule qui capte 30% des graisses ingérées

Cette pilule, destinée aux gens en surpoids sévère a été très décriée lors de ces dernières années, était-ce légitime? En réalité, la perte de poids constatée a été bien réelle, mais les effets secondaires aussi!

Alli, le médicament miracle pour maigrir?

Son principe de fonctionnement, sa composition

La pilule Alli promet une perte de poids par le mode d’action suivant:

  1. Une molécule, appelée Orlistat doit être ingéré avec une dose de 60 mg par jour. Selon le degré d’obésité, le médecin pourra prescrire deux fois cette dose sous le nom commercial du Xenical.
  2. En faisant jouer les lipases pancréatiques, cette molécules va permettre de ne pas absorber environ 25% des graisses consommées par le patient. ce qui va engendrer une déperdition calorique conséquente. En fait, grâce à cette pilule, c’est comme si le bol alimentaire journalier du patient diminuait de manière conséquente. En moyenne, pour une consommation moyenne de 2000 calories, avec la prise d’orlisat, l’énergie véritablement ingérée n’est que de 1700 calories (vous noterez que la diminution n’est pas de 25%, notez qu’ALLI ou XENICAL ne capte que les lipides, or les glucides sont des calories et sont eux entièrement assimilés. Si vous souhaitez vous intéresser à un capteur de glucides, je vous conseille XLS Medical)

Les résultats sont-ils au rendez-vous? Mon avis

Je vais être franc avec vous, je n’ai essayé cette gélule que pendant 15 jours, je vous expliquerai pourquoi dans le paragraphe suivant. De manière très pragmatique, cette pilule m’a fait perdre 4 kilos en 15 jours, ce qui est assez génial! En fait, l’avantage est que ça fait surtout effet si vous avez l’habitude de manger gras. Si vous mangez du beurre le matin, la pilule ALLI fera que de nombreux calories ne seront pas absorbés. Idem lors des repas principaux, si vous aimez les plats en sauce riches en graisse, ALLI arrivera à inhiber l’absorption excessive de lipides. En revanche, si la majorité de vos apports énergétiques sont constitués de glucides et de protéines, ce médicament ne vous sera pas d’une grande utilité.

Des effets secondaires très déplaisants

Le paragraphe précédent vous a sûrement donné l’impression que cette pilule avait tout d’une astuce miracle pour maigrir? IL n’en n’est rien! Certes vous maigrirez  mais attention aux désagréments! Flatulences huileuses en pleine réunion de travail vous rendront à certainement assez mal à l’aise avec vos collègues. Finalement, ce qui vous fera maigrir, ce sera le fait de changer vos habitudes alimentaires pendant votre période de cure. En effet, vous saurez qu’en ne mangeant pas de graisses, vous ne risquerez pas de devoir courir aux toilettes à cause de diarrhées soudaines!

A-t-on besoin d’une pilule miracle pour vaincre l’obésité?

Ma réponse est est sans appel… OUI!

Alors j’imagine déjà mes lecteurs diététiciens ou nutritionnistes s’insurger contre de tels propos. Et ce n’est pas étonnant! si un médicament pouvait du jour au lendemain aider les personnes en surpoids, cela leur ferait perdre de clients! C’est donc à cause de gens comme cela que la recherche contre l’obésité morbide ne progresse pas! Ce sont les grands pontes docteurs en nutrition qui ralentissent les innovations pouvant sauver la vie des personnes présentant un IMC très élevé. Ce sont eux qui clament haut et fort que vouloir maigrir sans faire d’efforts est une marque de faiblesse, c’est indigne de faire culpabiliser de la sorte les gens souhaitant perdre du poids! L’obésité est une maladie comme une autre, certaines formes d’excès de poids sont dues à une alimentation trop riche mais pas toutes!

C’est un petit peu comme si on disait que quelqu’un atteint d’un cancer devait y mettre un peu du sien pour se soigner, ça ferait, à juste titre, un vrai scandale si le corps médical disait ça!  Et quand bien même une personne atteinte d’obésité l’est devenue du fait d’une hyperphagie ou d’une boulimie non vomitive chronique, jeter la pierre à ce genre de personne n’aide pas! Certes leur alimentation est trop abondante et les font grossir mais ce n’est pas pour autant qu’ils sont heureux comme ça, bien au contraire! J’entends déjà la réponse des nutritionnistes disant « il faut qu’ils se fassent suivre sur la plan psychologique ». Très bien parfait, je suis d’accord, c’est indispensable. Mais que fait-on en attendant? Les patients continuent à grossir, à avoir une vie détruite à cause de leur corps recouvert de graisse? Une molécule permettant de maigrir vite et sans efforts améliorerait leur bien être et leur santé  coup sûr! Et cela n’empêche pas qu’ils suivent une psychothérapie et des cours de nutrition!

Ainsi, des produits comme ALLI ou le vinaigre de cidre (qui capte aussi les graisses dans l’estomac) sont loin d’apporter une satisfaction totale mais on ne doit pas décrier ce genre produits car leur portée médicale est tout à fait respectable. Leur portée commerciale ( le prix d’ALLI est très élevé) l’est cependant beaucoup moins…

 

Inscrivez-vous à notre Newsletter!

1 conseil minceur par semaine & des retours d'expérience

Nous ne revendrons jamais votre adresse mail!

Be the first to comment on "Alli: la pillule qui capte 30% des graisses ingérées"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*